Atelier d’auto-hypnose

  • Organisation d’ATELIERS  d’auto-hypnose orientés sur les problèmes alimentaires et corporels  :

Chaque atelier constitue une étape d’un processus qui vise à faire évoluer la relation à la nourriture et à son corps, par la découverte du processus hypnotique. Celui-ci permet l’apprentissage de la maîtrise des « contrôles indirects ». 


Objectifs spécifiques

  • Gestion des sensations de faim (faux besoins) ou « pulsions »
  • Maîtrise de la perte de contrôle grâce à la technique de l’auto-hypnose positive
  • D’autres problèmes contextuels seront travaillés dans ces ateliers : contrariétés, besoin de plaisir, de «douceurs» ou de consolation, habitudes automatisées (réflexes conditionnés…), gestion de l’impulsivité (impulsions, compulsions)…

Objectifs plus larges 

  • Mincir avec Plaisirs
  • L’auto-hypnose apporte des plaisirs autres qu’alimentaires : détente musculaire, la production de sensations internes agréables, bien-être, ou encore se couper d’un stress, se réconforter.
  • Retrouver un rythme
  • Restaurer les cycles ultra-diens (CUD) comme une autre façon de «retrouver des forces», de «l’énergie» qu’en mangeant (grignotage ou boulimie).

Une harmonie esprit-corps

Certaines auto-hypnoses cibleront également la problématique des «boulimiques» non concernés par l’excès de poids, donnant l’occasion d’apprendre à «maîtriser l’in-maîtrisable» produit par l’affectif et les émotions. 

D’autres problèmes contextuels seront travaillés dans ces ateliers.

  • Contrariétés, besoin de plaisir, de «douceurs » ou de consolation, habitudes automatisées (réflexes conditionnés…), gestion de l’impulsivité (impulsions, compulsions)…
  • Gestion des frustrations d’un régime de privations (transformant une dynamique d’échec en dynamique de réussite, en changeant une obsession nuisible en une pensée constructive)
  • Utilisation des sensations de faim pour mincir par ancrage hypnotique visuel, auditif, kinesthésique ou autre.
  • Apprendre à reconnaître les sensations dues à des émotions, souvent confondues avec des sensations de faim.
  • Utilisation de l’auto-hypnose pour s’hypnotiser sur la qualité d’un aliment (goût et odorat). Ainsi un maximum de satisfaction permet d’atteindre rapidement un état de satiété.
  • Recherche d’alternatives individuelles aux fuites et auto-punitions.
  • Acquisition des stratégies utiles pour restaurer la confiance dans son corps et travailler l’image de soi.

Laissez un commentaire